Les tarifs douaniers envisagés par Trump empèchent la remontée du Dollar

Enrique Díaz-Álvarez05/Mar/2018Actualités

La semaine a commencé dans la continuité d’un rebond du Dollar, encouragé par les commentaires optimistes du nouveau président de la Fed, Jerome Powell, dans son discours semi-annuel au congrès américain. Cependant, la reprise du Dollar s’est arrêtée brusquement jeudi après l’annonce impromptue de Trump, ayant pour intention d’imposer un droit de douane de 25% sur les importations d’acier et de 10% sur l’aluminium. Vendredi l’union européenne et la Chine ont clairement indiqué qu’elles avaient l’intention de riposter avec (pour l’instant) des mesures d’un degré similaire. Le Dollar a cédé comme la plupart des positions financières et a terminé la semaine quasiment au même niveau qu’elle l’a commencé vis à vis de l’Euro. Le principal gagnant des devises du G10 a été le Yen japonais, face à toutes les autres grandes devises, le gouverneur de la Banque du Japon, Kuroda, commençant à penser à une porte de sortie d’une politique monétaire actuellement ultra-souple.

Comme écrit, la nouvelle que le SPD allemand a approuvé un grand gouvernement de coalition avec les chrétiens démocrates de Merkel a semblé compenser les résultats peu concluants des élections italiennes et a laissé l’Euro à peu près inchangé au début de séances asiatiques de ce lundi. En plus des retombées de l’annonce des taxes de Trump, l’accent sera mis cette semaine sur la réunion de la BCE jeudi et sur le rapport sur les salaires de février aux Etats-Unis vendredi.

GBP

Les mauvaises nouvelles concernant les négociations sur le Brexit ont été le principal fil conducteur du Sterling la semaine dernière, en l’absence de données économiques importantes. La publication d’un projet d’accord plutôt dur de l’union européenne a mis le Sterling en difficulté toute la semaine et celui-ci a fini la semaine en baisse par rapport à l’Euro et au Dollar. La semaine prochaine est également calme pour les données britanniques. Attendez-vous à ce que la Livre  Sterling soit conduite par la réaction de l’UE au discours plutôt conciliant de la première ministre Theresa May ce vendredi.

EUR

Le flux de nouvelles économiques de la semaine dernière a été négatif pour l’Euro, mais finalement le marché a décidé que les annonces protectionnistes de l’autre côté de l’Atlantique ont équilibré ce sentiment laxiste. En plus d’un certain ralentissement de la dynamique économique dans les principaux indices d’activité des PMI, les chiffres de l’inflation refusent obstinément de montrer un quelconque signe d’une tendance à la hausse soutenue. Les prévisions du personnel de la BCE qui seront publiées lors de la réunion de la BCE de jeudi sont essentielles. Nous regarderons attentivement si ces données inflationnistes décevantes alimenterons ces prévisions. Contrairement à certaines prévisions du marché, nous ne prévoyons aucune modification significative de ces prévisions à terme. Cette déception pourrait être défavorable pour la monnaie commune.

USD

Il n’y a pas d’annonces majeures prévues aux États-Unis jusqu’au rapport sur les salaires vendredi après-midi. Jusque-là, le Dollar devrait s’échanger principalement en réaction aux retombées de l’annonce au sujet des Taxes de Trump. Nous pensons que la base légale de l’annonce intempérante de Trump (sur la sécurité nationale) est au mieux précaire. Compte tenu de l’opposition quasi unanime au sujet des taxes pour les intérêts commerciaux américains, il y a de très fortes chances que ces taxes ne soient pas réellement appliquées, en particulier à cause de l’état de plus en plus chaotique de l’administration Trump.

Imprimer

Écrit par Enrique Díaz-Álvarez

Directeur des risques chez Ebury, Enrique est responsable de la direction stratégique et de l’analyse du marché des devises. Enrique est considéré par Bloomberg comme l’un des meilleurs prévisionnistes forex.