Innovation : Ebury Get Paid

Bran Thévenet25/Juin/2018Actualités

Faciliter la vie des exportateurs français grâce à Ebury Get Paid

Les pays de la zone Euro sont les principaux partenaires commerciaux des exportateurs français, mais les clients en dehors de la zone Euro sont un excellent relais de croissance.

Le commerce international dépend fortement de la capacité des acteurs à échanger des marchandises, informations et flux financiers de façon rapide et sécurisée. Historiquement, les banques commerciales étaient les seules entités actives dans le domaine des paiements, mais le statu quo est remis en question en raison des changements liés au dynamisme du secteur FinTech.

Le cadre réglementaire dans lequel fonctionnent les services financiers destinés au commerce international est aussi en plein bouleversement. En janvier 2018, PSD2 et MIFID2 ont introduit de nouvelles réglementations bénéfiques pour les entreprises, la position d’une entreprise contre les institutions financières a été renforcée par le régulateur. Ce nouvel environnement technologique et réglementaire permet le développement d’outils innovants dans les paiements afin de faciliter les transactions et la création de comptes bancaires. L’une de ces solutions est Get Paid d’Ebury, actuellement dans un état de développement avancé, ce service permet aux entreprises de recevoir des paiements pour des factures venant du monde entier.

Ebury

Ebury est une FinTech parmi les plus dynamiques d’Europe et ambitionne de révolutionner les paiements internationaux pour les entreprises et particulièrement les PME. La société est régulée par les autorités britanniques (Financial Conduct Authority) et bénéficie d’un passeport de sa licence lui permettant d’offrir ses services dans tous les états membres de l’Espace Economique Européen.

Ebury a ouvert des bureaux à Paris en janvier 2017 et la société a connue une forte croissance l’année dernière; le chiffre d’affaires a été multiplié par 5,5 entre le 1er et le 4ème trimestre et les effectifs sont passés de 10 à 35 salariés en un an.
L’objectif est aujourd’hui de continuer à recruter pour doubler en taille et ajouter de nouvelles lignes de métiers afin de pouvoir satisfaire au mieux les besoins de la clientèle francophone. La France représente un marché à fort potentiel pour des FinTechs comme Ebury.

En février 2018, Ebury a reçu sa licence E-Money en France. En mars 2018, la société a rejoint le système “Faster Payments”, devenant ainsi la première institution non bancaire européenne à intégrer ce système international.

Fonctionnement

Grâce aux nouvelles solutions développées par les FinTech, les exportateurs français sont en mesure de percevoir les paiements de leurs clients non-européens sans avoir à subir de coûts supplémentaires liés aux transferts internationaux.
Un client américain doit payer aux banques américaines des frais supplémentaires pour utiliser le réseau SWIFT, qui permet la connexion de son compte avec celui de l’exportateur français. Avec l’utilisation de Get Paid, les exportateurs français recevront un paiement en temps réel sur un compte dédié aux Etats-Unis. Cette somme d’argent peut ensuite être échangée avec un taux de change avantageux en Euro, en Franc suisse ou dans une autre devise. Cette somme d’argent peut aussi être utilisée pour réaliser des transactions ultérieures.

Ces instruments sont d’ores et déjà disponibles pour les clients en France et dans d’autres pays européens. Utiliser un système de paiements dernière génération est une solution très attrayante, en particulier pour les entreprises qui exportent intensivement dans le monde entier et reçoivent de nombreux règlements fractionnés. Des solutions sont disponibles pour intégrer toutes ces transactions en une seule plateforme de paiements.

Ebury propose ainsi une palette complète de services afin d’accompagner les entreprises dans le commerce international. Cela comprend le traitement du paiement, le change de devises et la collecte des règlements clients. Cette solution révolutionnaire est le résultat de deux années de travail sur le système international de paiements et d’une coopération avec Form3 et Credit Suisse First Boston. La première institution permet la connexion à l’infrastructure de paiements, la deuxième permet de réaliser l’opération de change. Credit Suisse First Boston a mis à disposition d’Ebury des comptes de collecte ségrégués aux Etats-Unis.

Ce service est disponible uniquement pour les clients Ebury. Après l’inscription du client, Ebury va créer un compte de collecte pour celui-ci. Le client va ensuite insérer une facture sur la plateforme Ebury Online pour faire l’instruction de paiement. Le client d’Ebury reçoit alors une notification avec les détails de la transaction et les coordonnées bancaires du compte de collecte pour le transmettre à son client. Après avoir encaissé le paiement, les fonds sont immédiatement disponibles pour l’exportateur français. L’argent peut ensuite être dépensé, converti ou utilisé pour un autre besoin commercial. Les revenues réalisés aux Etats-Unis peuvent être garantis et protégés contre le risque de change grâce à l’utilisation d’un contrat de change à terme.

Avantages

L’inscription en ligne est gratuite : après la création d’un compte, le nouveau client Ebury a accès à un compte de collecte en US Dollar et dans 29 autres devises. Cela permet à l’exportateur français d’économiser du temps et de l’argent, il en est de même pour ses partenaires commerciaux aux Etats-Unis. Ils n’ont plus à se soucier des risques et coûts liés aux transactions internationales.

Imprimer

Écrit par Bran Thévenet

External Relationship Manager chez Ebury