Les devises émergentes rebondissent suite à la hausse des taux turcs et à la faiblesse du Dollar

Enrique Díaz-Álvarez17/Sep/2018Actualités

Les devises des pays émergents ont bénéficié d’un rebond la semaine passée. La devise la plus performante a été la Livre turque suite à une hausse des taux directeurs de plus 5%, à 24%. La Livre turque a enregistré les meilleures performances comparées à toutes les devises majeures pour la deuxième semaine consécutive. Le résultat décevant sur l’inflation américaine a fait baisser les rendements des obligations américaines ainsi que le Dollar. Le billet vert s’est déprécié par rapport à toutes les devises sauf pour les devises asiatiques qui restent affectées par les tensions sino-américaines sur fond de guerre commerciale.

Cette semaine sera marquée par les annonces de plusieurs banques centrales des pays émergents et du G10. Les plus notables seront la Banque du Japon, Norges Bank, South African Reserve Board, la Banque Nationale Suisse et la Banco Central do Brazil.

GBP

Comme anticipé par les marchés, la banque d’Angleterre n’a pas changé sa politique monétaire la semaine passée. Pourtant, la Livre est partie à la hausse suite aux nouvelles informations positives concernant le Brexit. Michel Barnier, le négociateur en chef pour l’UE, a notamment suggéré qu’un accord serait envisageable dans les semaines à venir. Cela confirme notre avis qu’un Brexit sans accord est une issue peu probable et que la Livre Sterling est sous-évaluée depuis des semaines.

Ce mercredi sera publié l’indicateur de l’inflation au Royaume-Uni. La banque d’Angleterre a déjà précisé que les futures hausses de taux prendront en compte l’évolution de l’inflation.

EUR

Comme les craintes sur le budget italien se sont calmées, le marché commence à accepter que la BCE réduira progressivement son programme de rachat d’actifs. La BCE a confirmé la semaine passée son intention de lever ses taux directeurs pendant le deuxième trimestre de l’année prochaine. Le discours de Mario Draghi était largement “hawkish” et plein de confiance quant à la croissance économique et l’inflation qui devrait atteindre les objectifs.

La publication de l’indicateur PMI de vendredi donnera une idée si la croissance économique de la zone Euro est conforme aux attentes. La paire EUR-USD ne devrait pas bouger beaucoup avant la confirmation d’une inflation en hausse dans la zone Euro.

USD

La hausse à peine commencée des obligations américaines (grâce aux bon résultats sur le chômage), a été coupé court par les chiffres de l’inflation en-dessous des attentes. L’agenda économique aux Etats-Unis de cette semaine ne présente que des indicateurs de deuxième rang, comme les ventes immobilières. Ainsi, la demande sur le Dollar sera influencée principalement par les actualités sur la guerre commerciale ou d’autres nouvelles extérieures.

Imprimer

Écrit par Enrique Díaz-Álvarez

Directeur des risques chez Ebury, Enrique est responsable de la direction stratégique et de l’analyse du marché des devises. Enrique est considéré par Bloomberg comme l’un des meilleurs prévisionnistes forex.