Les devises refuges s’apprécient suite à la volatilité des marchés mondiaux

Enrique Díaz-Álvarez15/Feb/2016Actualités

Les marchés financiers mondiaux ont connus une semaine agitée en terme de volatilité et le marché des devises n’a pas échappé à cette règle. La semaine passée, les devises majeures ont eu des performances mitigées contre l’US Dollars. On a ainsi pu voir le Franc Suisse et le yen Japonais, des devises refuges, mais aussi et plus étonnamement le Rand Sud Africain, s’apprécier, alors que des devises comme le Real Brésilien ou le Peso Mexicain ont eux connus de grosses difficultées. Les devises Européennes se sont quant à elle stabilisées face à l’US Dollars.

Le moment fort de la semaine passée était le discours de la présidente de la Réserve Fédérale Américaine, Janet Yellen, devant le Congrés. Elle a conservé son ton positif et optimiste sur l’économie Américaine sans pour autant s’engager sur de future mesures.

De manière générale ,les actifs risqués ont vascillé jusqu’à vendredi dernier, où des chiffres positifs sur le marché du travail US leur ont permis de rebondir. On pourra ainsi noter que les prix du pétrole sont restés pratiquement inchangés et que les marchés actions mondiaux ont regagné la moitié de leurs pertes de la semaine.

GBP

Trés peu de nouvelles d’importance la semaine dernière en ce qui concerne la Livre Sterling. Les chiffres de la production industrielle de Décembre ont été décevants mais les autre indicateurs affichent une croissance aux alentours de 2%. Nous pensons que nous avons atteint des plus bas la semaine passée sur la paire EUR/GBP et nous prévoyons toujours une augmentation des taux directeurs au Royaume Unis.

EUR

En zone Euro, les données économiques de la semaine dernière ont été particulièrement mauvaises. La croissance au dernier trimestre de 2015 est restée faible et la situation au Portugal et en Italie reste préocuppante. Les nouvelles les plus inquiétantes proviennent de la Production Industrielle de Décembre qui atteint seulement 1%, rendant de plus en plus probable la décision de la BCE d´étendre son programme d’assouplissement quantitatif en mars, ce qui plafonnerait toute hausse de l’Euro.

USD

Aux Etats-Unis, Yellen a conservé son ton positif dans son rapport monétaire de la semaine dernière. Nous pensons que rien ne change quant à la probabilité d´une augmentation des taux en mars ainsi qu´aux autres trimestres si les marchés ne subissent pas de pertes de grandes importances. L´écart entre ce que les marchés prédisent, soit à peine une augmentation des taux cette année, et la déclaration de Yellen nous semble être une sérieuse erreur de calcul et nous pensons que la correction que cela va entrainer va conduire à des gains du dollar US contre les devises du G10.

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter hebdomadaire pour ne rien rater de l’actualité du marché des devises.

Print

Écrit par Enrique Díaz-Álvarez

Directeur des risques chez Ebury, Enrique est responsable de la direction stratégique et de l’analyse du marché des devises. Enrique est considéré par Bloomberg comme l’un des meilleurs prévisionnistes forex.