La réunion de la BCE jeudi donne le coup d’envoi d’un mois de juin animé

Enrique Díaz-Álvarez31/May/2016Actualités

Comme prévu, la semaine passée a été particulièrement calme sur les marchés, avec peu d’évènements, de publications ou de mouvements sur les cours de change à noter. Chose rare, toutes les principales devises ont finit la semaine à moins d’1 % par rapport au début de celle-ci.

La réunion de la BCE donnera le coup d’envoi ce jeudi d’un mois de juin très animé sur les marchés, et sera suivie par la publication vendredi du rapport sur l’emploi aux États-Unis. Ce rapport sera déterminant dans la décision de la Réserve Fédérale d’augmenter ou non ses taux lors de sa réunion de politique monétaire le 15 juin.

Avant le référendum sur le Brexit, nos clients continuent de se couvrir sur la livre sterling à l´achat comme à la vente. Également, beaucoup de sociétés suisses profitent des niveaux importants de nombreuses devises pour acheter.

GBP

La semaine passée, la livre sterling a encore subit l’influence des derniers sondages sur le référundum du 23 juin. Les chances d’un Brexit sont à moins de 20 %. C’est donc dans surprise que la livre s’est appréciée par rapport à ses principaux pairs.

Cette semaine, a priori assez calme, sera marquée par l’intervention du gouverneur Mark Carney jeudi, et par la publication sur les chiffres du PMI des services vendredi qui devraient déjà refléter l’impact positif des récents sondages sur la confiance des investisseurs.

EUR

En zone euro nous avons pu observer une légère, mais néanmoins préoccupante, baisse de l’indicateur PMI composite du climat économique. Compte tenu de la quantité très importante de liquidités injectée dans l’économie européenne, nous aurions pu penser que cet indicateur serait allé dans la direction opposée.

Ces nouvelles, en plus des chiffres sur l’inflation publiés la semaine précédente, ne devraient pas être bien reçus par la BCE. Toutefois, étant donné que la banque centrale souhaite donner plus de temps aux mesures déjà mises en place, peu d’actions devraient annoncées au cours de la réunion de jeudi.

Néanmoins, à moins d’une soudaine hausse de l’inflation et des indicateurs PMI, des nouvelles mesures d’assouplissement quantitatif pourraient être adoptées pour soutenir la relance d’un nouveau cycle économique au sein de la zone euro.

USD

Le ton rassurant des derniers indicateurs macro-économiques aux États-Unis, et les commentaires des membres du Comité de politique monétaire de la Fed favorables à un resserrement monétaire, ont alimenté un rallye du dollar US et ébranlé le marché des taux d’intérêts.

Le grand rendez-vous de la semaine sera la publication ce vendredi du rapport officiel sur l’emploi, qui pourrait influer sur la décision de la Fed d’augmenter ou non ses taux. Un chiffre en ligne avec les attentes du marché, autour des 200 000, pourrait convaincre la Fed de procéder à sa deuxième augmentation des taux depuis 2006, ce qui soutiendrait la tendance au renforcement du dollar US.

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter hebdomadaire pour ne rien rater de l’actualité du marché des devises.

Print

Écrit par Enrique Díaz-Álvarez

Directeur des risques chez Ebury, Enrique est responsable de la direction stratégique et de l’analyse du marché des devises. Enrique est considéré par Bloomberg comme l’un des meilleurs prévisionnistes forex.