Brexit: J-3 avant le référendum

Enrique Díaz-Álvarez20/Jun/2016Actualités

Le référendum britannique continue de perturber les marchés financiers. La semaine passée, la campagne avait été momentanément suspendue après le meurtre de la députée britannique Jo Cox. La possibilité que cette tragédie réduise les chances de sortie du Royaume-Uni de l’UE a entraîné l’appréciation de la livre sterling, et de l’euro dans une moindre mesure.

La performance du dollar US la semaine dernière a été impressionnante, malgré les commentaires dovish du comité de politique monétaire de la Réserve Fédérale. La Fed maintient sa politique, et prévoit deux hausses en 2016. Cependant les prévisions pour les taux sur le long terme ont été revues à la baisse.

Le référendum sur la sortie du Royaume-Uni de l’UE est un évènement majeur en termes de risques. L’issue binaire de ce vote entraînera de forts mouvements sur les marchés financiers et surtout sur le cours de la livre sterling. Bien que les votes devraient être serrés, nous pensons que ceux en faveur du maintien au sein de l’UE l’emporteront. Les analystes statistiques et les bookmakers s’accordent sur le fait qu’en dépit de la récente hausse des votes pour le Brexit, les chances d’une sortie du Royaume-Uni de l’UE sont d’environ 35 %. Les résultats des votes sont attendus ce jeudi après minuit.

GBP

Le référendum a relégué les autres sujets au second plan. Des nouveaux sondages annonçant le départ du Royaume-Uni de l’UE ont entraîné la dépréciation de la devise contre le dollar US à 1,40 environ. Le cours GBP/USD a ensuite atteint 1,44 à la fermeture vendredi. Les marchés s’attendent à ce que le meurtre tragique de Jo Cox favorisent les votes en faveur de l’UE ; ce que les sondages menés au cours du week-end semblent confirmer. Ces mouvements donnent un aperçu de la volatilité attendue cette semaine. Si le Brexit venait à l’emporter, nous nous attendons à une chute immédiate de la livre face au dollar US, dans le cas contraire, la devise pourrait enregistrer un rallye de 5 %, avec des mouvements de 8 et 4% respectivement face à l’euro.

EUR

À l’approche du référendum, le cours EUR/USD a été relégué au second plan et a suivi les fluctuations du cours GBP/USD, dans une moindre mesure.

Étant donné le contexte actuel, la publication de l’indice PMI cette semaine devrait être éclipsée par les derniers sondages et l’actualité du référendum au Royaume-Uni.

Un Brexit ferait chuter l’euro face au dollar US alors qu’un maintien en zone euro devrait légèrement booster la devise.

Pour ajouter au déséquilibre de la situation, un vote en faveur du Brexit forcerait la grande majorité des stratégistes, nous y compris, à revoir leurs prévisions sur l’économie européenne sur le moyen terme.

USD

La réunion de la Fed de juin a eu lieu la semaine dernière. Les taux sont restés inchangés, cependant la Fed continue de prévoir deux hausses en 2016. Les taux cibles pour fin 2018 sont eux passés de 3 % à 2,4 %.

Cependant, le dollar a été renforcé par le ton optimiste de Janet Yellen lors de la conférence de presse, qui a suggéré qu’une augmentation des taux en juillet était toujours possible. Le dollar n’a donc pas trop souffert malgré les révisions à la baisse des prévisions sur le long terme.

À part le témoignage de Janet Yellen dans les prochains jours, il n’y a pas d’évènement majeur à noter cette semaine aux États-Unis. Le dollar devrait donc fluctuer en fonction des résultats des sondages et du référendum.

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter hebdomadaire pour ne rien rater de l’actualité du marché des devises.

Print

Écrit par Enrique Díaz-Álvarez

Directeur des risques chez Ebury, Enrique est responsable de la direction stratégique et de l’analyse du marché des devises. Enrique est considéré par Bloomberg comme l’un des meilleurs prévisionnistes forex.