Donald Trump a officiellement remporté les élections Américaines

Enrique Díaz-Álvarez09/Nov/2016Actualités

La réaction a été immédiate et négative sur les marchés. Le Peso Mexicain est le grand perdant de la soirée, chutant de plus de 10%. Les marchés actions ont également perdu entre 4 et 5% et l’Euro s’est apprécié contre l’US Dollar d’environ 2%. La Livre Sterling s’est, quant à elle, modérément apprécié de +0.4%. Les marchés émergents semblent être cependant les plus impactés par le résultat de ces élections.

L’impact se fera sentir sur l’ensemble des marchés financiers. La clé sera de savoir jusqu’où les marchés peuvent plonger et en particulier les marchés actions. Si la dépréciation de ces actifs atteint les niveaux que nous avons eus sur les actifs Britanniques après le Brexit, la chute devrait être maîtrisée.

Politique Monétaire

La politique monétaire que Trump veut mettre en place n’a jamais été claire d’autant plus qu’il est sujet à changer d’idée de manière assez rapide. Néanmoins, 2 thèmes principaux ont émergé et ont des effets contradictoires sur l’économie :

1) Il est probable que des restrictions sur les échanges soient à venir. Cependant, il est possible que ces mesures soient quelque peu étouffées par un Congrès, bien que contrôlé par les Républicains, qui a toujours était enclin au libre-échange. Il est néanmoins probable que la confiance des entreprises dans l’économie se dégrade.

2) On peut s’attendre à une importante relance budgétaire, voire à un assouplissement fiscal l’année prochaine. Trump envisage aussi des investissements dans les infrastructures.

Impact Monétaire

EUR/USD

On peut s’attendre à une dépréciation du dollar à très court terme. Nous ne pouvons prédire si le mouvement s’inscrit dans le temps. L’action de la FED sera déterminante. Quoi qu’il en soit, ce choc nous amène à réviser nos prévisions sur l’EUR/USD.

Devises des marchés émergents

Les monnaies des marchés émergents vont probablement se déprécier rapidement, marquer une pause et attendre un éclaircissement sur les intentions politiques de Trump. Il est probable que ces dépréciations offrent des opportunités d’achat de monnaies de pays moins dépendants des exports vers les Etats-Unis.

La probabilité d’une hausse des taux directeurs américains baisse

La probabilité d’une augmentation des taux directeurs de la FED a baissé pour atteindre moins de 50%, une baisse modeste si on la compare aux mouvements observés dans d’autres parties du monde. Le discours de la Fed sera déterminant non seulement pour rassurer les marchés, mais aussi sur l’impact de la victoire de Trump sur les politiques monétaires américaines.

Le discours de Stanley Fischer du 11 novembre 2016 sera la première opportunité de la Fed d’annoncer ses premières intentions. Les marchés y seront attentifs.

A court terme, on peut s’attendre à des opportunités de couverture à des taux attractifs dans quelques devises. Cependant, à plus long terme et comme à chaque période de crise, on s’attend à ce que les banques centrales fassent tout leur possible pour rassurer les marchés et prévenir des rapatriements de fonds excessifs, graĉe à une forte communication sur les marchés et des actions politiques directes.

Print

Écrit par Enrique Díaz-Álvarez

Directeur des risques chez Ebury, Enrique est responsable de la direction stratégique et de l’analyse du marché des devises. Enrique est considéré par Bloomberg comme l’un des meilleurs prévisionnistes forex.