Les attentes haussières construites autour du meeting de la Réserve fédérale ont été décevantes

Enrique Díaz-Álvarez20/Mar/2017Actualités

Bien que les taux aient augmenté de 0,25% comme on pouvait s’y attendre, les membres du FOMC ont maintenu leurs prévisions macroéconomiques pratiquement inchangées par rapport à la réunion de décembre. L’envol du dollar a été aidé par l’atténuation des craintes politiques en Europe, lorsque le parti néerlandais anti-UE a reçu moins de votes que le prédisaient les sondages. Du côté de l’Hexagone, les sondages français continuent à placer Le Pen loin derrière ses possibles rivaux lors du second tour des élections présidentielles. Ainsi, pour la première fois en un mois, le dollar s’est effondré face à toutes les autres devises du G10. Le message dissimulé de la Fed a été particulièrement utile pour les devises des marchés émergents, qui se sont également fortement appreciées, menées notamment par la Livre turque et le Rand sud-africain.

La semaine prochaine sera relativement légère en terme d’événements. Nous nous attendons à ce que le Sterling réagisse fortement à toute surprise potentielle dans les données sur l’inflation en février. En effet, des résultats haussiers pourraient contribuer à un renforcement de la livre Sterling. Nous attendons les résultats de l’enquête flash PMI (Purchasing Managers Index) vendredi pour confirmer la hausse générale des données économiques de la zone euro.

GBP

La Livre Sterling a reçu l’aide de la Banque d’Angleterre dont elle avait grandement besoin la semaine dernière. Notre opinion que le marché sous-estime la chance d’une hausse de taux a reçu un certain appui jeudi quand Kristin Forbes, membre du Comité de Politique Monétaire, a déposé un vote dissident et demandé une hausse de taux immédiate.

Le récent rebond de la livre Sterling devrait être soutenue mardi par une possible hausse de l’inflation au Royaume-Uni. Dans tous les cas, nous nous attendons à ce que la tendance haussière de l’inflation de base se poursuive et il est possible que d’autres opposants se joignent à Forbes lors du prochain Comité de Politique Monétaire. Le processus chaotique de négociation du Brexit étant déjà inclus dans le prix de la Livre et celle-ci étant proche de ses plus bas niveaux, nous voyons une tendance haussière pour la Livre Sterling dans les prochaines semaines.

EUR

La réunion de la BCE étant passée, les événements politiques sont revenus sur le devant de la scène dans la zone Euro. Le parti d’extrême-droite PVV a réalisé une faible performance lors des élections au Pays-Bas en arrivant 2ème avec 13% des voix, le PVV a été largement distancé par le parti de centre-droit VVD. Les principaux partis néerlandais devraient avoir peu de mal à former une coalition en excluant le PVV. Comme le risque politique diminue à court terme, nous pensons que les marchés vont à nouveau se concentrer sur les fondamentaux économiques. Il faudra voir si les futurs chiffres de l’inflation confirment les prévisions plutôt optimistes de la BCE. Si l’inflation de base n’enregistre pas une hausse conforme aux prévisions, nous pensons voir une nouvelle dépréciation de la monnaie unique.

USD

La Réserve Fédérale a communiqué la semaine dernière sur une tendance plutôt haussière sur les taux. Malgré la récente hausse des taux, ceux-ci restent dans l’intervalle 0.75%-1%, ce qui pourrait aboutir à court-terme à un faible volume de Dollar échangé.
La querelle politique parmi les Républicains au sujet de l’abrogation de l’Obamacare renforce les attentes des marchés concernant les diminutions de taxes et les futures dépenses dans les infrastructures. Le calendrier économique étant plutôt léger dans les semaines à venir, nous pensons que le Dollar va osciller autour du cours actuel jusqu’au prochain rapport sur l’emploi le 7 avril.

Print

Écrit par Enrique Díaz-Álvarez

Directeur des risques chez Ebury, Enrique est responsable de la direction stratégique et de l’analyse du marché des devises. Enrique est considéré par Bloomberg comme l’un des meilleurs prévisionnistes forex.