La semaine des Banques Centrales

charlene18/Sep/2017Actualités

La livre sterling était la devise star face à une semaine plutôt calme sur le reste des devises. Les marchés annonçaient un visuel quant à la hausse des taux de la BoE. Ces prévisions se sont confirmées la semaine dernière. Les membres du comité de politique monétaire (MPC) ont changé leur ton de manière significative, augmentant la probabilité que le MPC s’accorde sur une hausse des taux lors de sa prochaine réunion en Novembre. La livre a d’ailleurs connu sa meilleure performance depuis quelques années avec un volume de transaction haussier de plus de 3%.

A part la livre, les chiffres de l’inflation, supérieurs aux attentes, affirment la probabilité d’une hausse des taux de la Fed en décembre, maintenant le niveau de l’euro sous le seuil psychologique des 1,20.

La semaine prochaine ira au gré des réunions des banques centrales. En premier lieu, on soulignera la réunion de la Fed ce mercredi. Il ne faudra cependant pas oublier les réunions de la BoJ, de la Norges Bank, de la Bank Of Indonesia ainsi que de celle d’Afrique du Sud qui s’exprimeront elles aussi cette semaine.

GBP

Le ton hawkish du meeting de mercredi dernier a été confirmé par Vlieghe. Il a déclaré vendredi que les derniers chiffres économiques “suggéraient” que “nous approchions le moment où les taux directeurs devraient être revus à la hausse”.

La livre sterling est donc à suivre. On notera que le marché price à hauteur de 60% la probabilité d’une hausse des taux pour le mois de Novembre. Si ce chiffre devait atteindre les 100%, il faudrait s’attendre à une appréciation générale de la livre, notamment face à l’euro.

EUR

La seule information majeure de la semaine dernière sur la zone euro était un rapport sur la production industrielle paru en hausse comme attendu, affichant une croissance régulière de 3,2% dans le secteur manufacturier européen.
La calme semaine d’EURO face au développement des différents autre marchés qui a été marqué par la vaine tentative de l’euro de dépasser les 1,20 contre l’USD. Les 1,20 n’ayant pu n’a pu être atteint, car chiffre de l’inflation au USA ont été meilleur qu’attendu.

La semaine prochaine ne devrait pas être différente. La seule nouvelle publication interviendra vendredi matin avec la publication des indices d’activité PMI sur la zone euro. A moyen terme, le point le plus important sera la communication de la Reserve Fédérale mercredi soir. Si le “tracé de points” continue d’indiquer des hausses progressives mais régulières au cours des deux prochaines années, l’euro pourrait se trouver sous pression en fin de semaine.

USD

Les données concernant les Etats-Unis ont fini par laisser le dollar à peu près où il avait commencé la semaine. Plus forte que prévu, l’inflation programmée du mois d’août a rappelé jeudi aux marchés qu’une hausse des taux en décembre est encore très probablement envisageable.
Cependant, les chiffres de vendredi concernant la vente de détails sont attendus nettement faibles, ce qui laisse le dollar au niveau où il avait débuté la semaine. On ne sait pas dans quelle mesure cette faiblesse est due à l’ouragan Harvey au Texas.

La réunion de la Réserve fédérale, la semaine prochaine, sera capitale. Aucun changement dans les taux n’est attendu sur les marchés, et la clé sera de déterminer si les employés de la Fed ont pris conscience du rebond de l’inflation de la semaine dernière et sauvegarder l’option d’une hausse des taux en décembre.

Print

Écrit par charlene