L'euro se stabilise suite à des nouvelles politiques positives

Enrique Díaz-Álvarez02/Juil/2018Actualités

Le dollar, l’euro et la livre ont connu une semaine volatile. Le dollar a progressé au début de la semaine. L’aversion au risque a en effet balayé les marchés après l’annonce de Trump qui envisage des restrictions sur les investissements chinois. Les craintes sur l’absence d’un accord européen concernant la politique migratoire ont pesé sur l’euro, car cela risquerait de condamner la coalition gouvernementale de Merkel en Allemagne, A la fin de la semaine, un accord surprise combiné à d’excellentes données de l’enquête IFO auprès des investisseurs allemands a permis le rebond de l’euro, pour le laisser stable sur la semaine, suivi de près par la livre.
Le perdant de la semaine a été le dollar néo-zélandais, qui a chuté de plus de 2% suite à la nouvelle que la banque centrale est préoccupée par les risques baissiers pour l’économie.

Cette semaine, notre attention sera principalement portée sur les rapports sur l’emploi aux États-Unis. Les indices PMI britanniques de l’activité économique publiés lundi et mercredi pourraient également soutenir la livre sterling, tandis que les comités des banques centrales australienne et suédoise se réuniront mardi.

GBP

Une semaine très calme, sans nouvelle majeure concernant les négociations sur le Brexit, a laissé la livre sterling suivre de près les mouvements de l’euro contre les devises non européennes. La tendance de cette semaine va être alimentée par la publication des indices d’activité PMI lundi et mercredi. Il y a des chances de voir une surprise haussière étant donné le ton généralement positif des dernières nouvelles économiques du Royaume-Uni. Si tel est le cas, nous prévoyons un rebond significatif de la livre sterling par rapport à l’euro et au dollar.

EUR

L’accord surprenant de l’Union européenne sur la politique des migrants a fourni un soutien nécessaire à l’euro. Cependant, dimanche soir, les bavarois de la CSU exigeaient que les migrants qui avaient été enregistrés dans un autre pays soient reconduit à la frontière (en violation de l’accord de Schengen), menaçant à nouveau de défaire la coalition au pouvoir. Il y a peu de nouvelles économiques dans la zone euro cette semaine, sauf pour les commandes d’usine allemandes ce jeudi. Les sujets politiques restent le moteur principal de l’évolution de la monnaie unique.

USD

Les nouvelles économiques aux États-Unis ont été quelque peu décevantes durant ces dernières semaines. Il est encore trop tôt pour interpréter ces nouvelles, mais l’absence de réaction du dollar américain montre qu’il est probablement vulnérable à toute surprise à la baisse du rapport sur les salaires aux États-Unis qui sera publié vendredi après-midi, compte tenu des attentes générales pour une publication positive. Le compte rendu de la dernière réunion de la Réserve fédérale publié ce jeudi sera également important.

Print

Écrit par Enrique Díaz-Álvarez

Directeur des risques chez Ebury, Enrique est responsable de la direction stratégique et de l’analyse du marché des devises. Enrique est considéré par Bloomberg comme l’un des meilleurs prévisionnistes forex.