Le dollar rebondit sur fond d’agitation autour de la guerre commerciale

Enrique Díaz-Álvarez16/Juil/2018Actualités

Le dollar a repris des couleurs par rapport aux semaines précédentes dans des conditions de marché un peu décousues. Ce mouvement peut s’expliquer, bien qu’un peu après coup, par le comportement erratique de Trump lors de ses rencontres avec les dirigeants européens et ses menaces constantes de renverser les relations commerciales de manière plus ou moins aléatoire. Cependant, le billet vert a réussi à se renforcer contre toutes les principales devises du monde, sauf contre une poignée de devises d’Amérique latine.

L’événement clé pour les marchés des changes cette semaine sera le témoignage semestriel au Congrès américain par le président de la réserve fédérale, Powell, mardi et mercredi. Nous serons à l’écoute de tout signe montrant que la Fed commence à s’inquiéter de la possibilité d’une guerre commerciale sérieuse entre les États-Unis et ses principaux partenaires commerciaux.

GBP
La démission de certains membres clés du cabinet de la Première ministre May a étonnamment eu peu d’effet sur la livre sterling la semaine dernière. Les marchés ont été rassurés que la publication du “livre blanc” sur le Brexit fournisse au moins une base de négociation et que May semble être en faveur d’un “soft” Brexit.

Cette semaine, les principales nouvelles macroéconomiques devraient permettre aux marchés de ne pas dépendre des gros titres politiques. Les chiffres du marché du travail (mardi) et de l’inflation (mercredi) devraient clarifier la hausse de taux prévue en août par la banque d’Angleterre à laquelle nous nous attendons et apporter un certain soutien à la livre sterling.

EUR
Une semaine exceptionnellement calme en termes de données économiques, les traders de l’euro n’avaient guère mieux qu’à se pencher sur les pitreries de Trump. L’euro a largement perdu les gains acquis la semaine précédente. Cette semaine devrait être tout aussi clairsemée, les bureaux de négociation seront au Conseil des Affaires Générales vendredi pour faire le point sur l’état des négociations du Brexit côté européen.

USD
La publication macro-économique la plus importante la semaine dernière a été l’inflation américaine, qui a augmenté presque exactement comme prévu. Cette semaine, en plus des annonces toujours imprévisibles de l’administration Trump concernant le commerce, les marchés accorderont une attention particulière au témoignage du président Powell au Congrès. Nous sommes impatients d’en savoir plus sur les réflexions de la Fed dans deux domaines : l’impact potentiel d’une guerre commerciale sur la politique monétaire américaine et la prise en compte par la banque centrale de l’absence de pressions salariales significatives malgré le faible taux de chômage. Nous pensons que de nouvelles informations dans l’un ou l’autre de ces domaines pourraient induire un marché des devises plus volatile que ce à quoi la plupart des acteurs du marché s’attendent.

Print

Écrit par Enrique Díaz-Álvarez

Directeur des risques chez Ebury, Enrique est responsable de la direction stratégique et de l’analyse du marché des devises. Enrique est considéré par Bloomberg comme l’un des meilleurs prévisionnistes forex.