Le ton “Hawkish” de la Fed renforce le dollar

  • Go back to blog home
  • A propos d’Ebury
    Actualités
    Analyse du marché des devises
    Commerce international
    Fraude
    Innovation
  • Latest

23 September 2019

Written by
Enrique Díaz-Álvarez

Chief Risk Officer at Ebury. Committed to mitigating FX risk through tailored strategies, detailed market insight, and FXFC forecasting for Bloomberg.

Le dernier grand meeting de septembre de la banque centrale n’a pas tout à fait abouti à ce que les marchés espéraient. La FED a abaissé ses taux comme prévu, cependant elle a annoncé être désormais dans une situation d’attente et d’observation. En l’absence de données économiques préoccupantes, la FED prévoit au maximum une nouvelle baisse de taux dans les prochains mois. Les rendements des obligations US se sont appréciés, entraînant le dollar avec elles.
Le dollar a fini la semaine dernière en hausse face à toutes les devises majeures à l’exception de la rouble russe qui bénéficiait de la hausse des prix du pétrole en affichant la plus forte hausse hebdomadaire parmi toutes les devises mondiales.

Cette semaine, l’attention se tourne vers de nouvelles publications économiques. Ce sera une semaine cruciale pour confirmer notre opinion que le ralentissement de la croissance mondiale est exagérée et que les banques centrales ont peut être surréagi. L’indice PMI de l’activité commerciale dans la zone Euro est publiée ce lundi tandis qu’une série d’indicateurs concernant l’inflation américaine particulièrement importants, seront publiés dans la semaine.

GBP
Le meeting de la banque d’Angleterre de septembre a eu lieu sans qu’il y ait vraiment de réactions des marchés. La politique monétaire reste suspendue à l’évolution du Brexit et les marchés sont également concentrés sur cette échéance. Les nouvelles sur ce front restent assez positives avec une sortie sans accord de l’union européenne le 31 octobre qui semble de moins en moins crédible. Le parlement a passé un décret forçant le gouvernement a exigé un report de la date de sortie de l’union européenne dans le cas où un accord ne serait pas trouvé avant le 31 octobre. Notre opinion demeure une nouvelle fois qu’un report aura lieu et qu’une solution ne pourra être trouvée qu’en provoquant de nouvelles élections peu après.
Aucune nouvelle est attendue cette semaine, ainsi nous anticipons une livre stable face aux principales devises.

EUR
L’euro fera face à sa première grosse publication depuis le meeting de la BCE lundi avec la publication des données des indices PMI. Dans le cas où ces données venaient à être meilleurs que prévues, on pourrait s’attendre à un bref mouvement haussier sur la monnaie commune. Aucune autre publication de données est prévue cette semaine. Cependant, des rumeurs positives venant d’Allemagne voient le jour avec de potentielles mesures de relance fiscale principalement liées à la transition du pays vers une économie plus respectueuse de l’environnement. Toute nouvelle concernant ce sujet pourrait être positive pour l’euro.

USD
Les données économiques continuent d’être positives aux Etats-Unis. La FED a indirectement reconnu cela en accompagnant sa baisse des taux par une évaluation de l’environnement économique plutôt positif, se contredisant par rapport à ses déclarations passées.
Nous pensons que les marchés continuent de surestimer la probabilité d’une nouvelle baisse des taux US. En effet, la tendance haussière de l’inflation que nous constatons ne laisse pas présager de nouvelles mesures de relance monétaire. Nous serons attentifs aux nouvelles données sur l’inflation publiées en fin de semaine pour vérifier si la tendance haussière se confirme. Si c’était le cas, les rendements des obligations US pourraient continuer à s’apprécier.

SHARE