La fintech Ebury propose des comptes en devises et de collecte pour ses clients

  • Go back to blog home
  • A propos d’Ebury
    Actualités
    Analyse du marché des devises
    Commerce international
    Fraude
    Innovation
  • Latest

15 June 2020

Written by
Bran Thévenet

External Relationship Manager chez Ebury

Le commerce à l’international est en perpétuelle évolution et il existe de nombreuses opportunités à l’export ainsi qu’à l’import pour les entreprises. La fintech Ebury ambitionne d’accélérer significativement la faisabilité des opérations internationales pour ses clients français grâce à sa technologie.

Ebury met en place des comptes domiciliées au sein de l’union européenne dans plus de 30 devises pour ses clients. L’ouverture d’un compte en devises peut se faire en 2 jours ouvrés, ces comptes sont nominatifs avec des frais généralement inférieurs par rapport aux établissements bancaires classiques. L’accès à ces comptes se fait via une plateforme en ligne et donne au client la possibilité de bénéficier de l’ensemble des services d’Ebury ; couverture contre le risque de change, avances en devises et intégration à l’ERP des clients via son API.

Pour favoriser l’activité de ses clients à l’exportation ou pour les entreprises ayant des relations d’affaires soutenu avec un pays, la fintech Ebury peut également mettre en place des comptes de collecte.

Ces comptes de collectes, sont nominatifs et peuvent être domiciliés en dehors de l’union européenne sans nécessité une présence dans le pays. L’objectifs des comptes de collecte et de diminuer toujours plus les frictions existantes dans les paiements internationaux. Grâce à ces comptes à l’étranger, les entreprises peuvent par la suite rapatrier ces fonds ou payer des fournisseurs localement.

Ebury met par exemple à disposition de ses clients des comptes en USD domiciliés aux Etats-Unis. Se faisant, les entreprises bénéficient d’un avantage concurrentiel en facturant et en acceptant les paiements en dollar pour leurs clients américains. C’est également un moyen pour ces entreprises d’augmenter la satisfaction et la fidélisation de leurs clients américains.

Cyril Léger, Directeur Général d’Ebury France ajoute : « Le développement de l’activité à l’international pour nos clients est notre priorité. Nous souhaitons leur permettre d’accéder à de nouveaux marchés, en effectuant des transactions financières internationales rapidement et simplement. »

SHARE