FX Playbook: un guide complet pour la gestion des risques de change - Téléchargez le dès maintenant

Le Dollar profite d’une économie encore solide, creusant davantage l’écart avec l’Europe

( Temps de lecture: 5 min. )

  • Go back to blog home
  • A propos d’Ebury
    Actualités
    Analyse du marché des devises
    Commerce international
    Fraude
    Innovation
  • Latest

5 février 2024

Written by
charlotterieu

La thématique dominante sur les marchés des devises en 2024 a été la force économique des États-Unis, ce qui oblige les marchés à repousser le calendrier des baisses de taux de la Réserve Fédérale et aide le dollar à effacer la plupart des pertes qu’il a subies fin 2023. La semaine dernière n’a pas dérogé à la tendance. Bien que la réunion de janvier de la Fed n’ait pas beaucoup ému les marchés des changes, un rapport sur le marché du travail aux États-Unis exceptionnellement positif a contraint les traders de taux d’intérêt à repousser la première baisse de mars à mai. Le fait que cette force économique ne soit pas égalée ailleurs dans le monde alimente le rallye du dollar, qui a augmenté la semaine dernière contre la plupart des principales devises mondiales, y compris toutes celles du G10.

C
ette semaine est exceptionnellement calme en termes de sorties de données majeures et d’événements de politique monétaire dans les principales zones économiques. Les répercussions de la fermeté de la Fed la semaine dernière et les preuves d’une économie américaine qui réaccélère pourraient maintenir la plupart des monnaies mondiales en retrait face au dollar américain, alors que nous attendons les chiffres très importants de l’inflation des différentes zones économiques à la mi-février. Nous maintenons que ces données continuent d’être clés pour les mouvements de devises à moyen terme.

Les principales devises en détail

 

EUR

Les données de la semaine dernière ont confirmé que l’économie de la zone euro dans son ensemble a stagné à la fois au dernier trimestre de 2023 et pour l’année entière, bien qu’elle ait réussi à éviter une récession technique. L’inflation en janvier a poursuivi sa tendance à la baisse, bien que le chiffre réel soit légèrement supérieur aux attentes du marché. Dans l’ensemble, et en l’absence d’un rebond inattendu des pressions inflationnistes, nous pensons qu’il est probable que la BCE réduira les taux avant la Banque d’Angleterre et la Réserve Fédérale, bien que probablement pas avant avril.

USD

Le dollar n’a pas rallié après la réunion de la Fed de mercredi, malgré l’insistance du président Powell contre le calendrier de marché pour les réductions des taux d’intérêt. Cependant, le rapport exceptionnel sur le marché du travail de janvier, avec de forts rebonds dans la création d’emplois et les salaires et une nouvelle baisse du taux de chômage a finalement forcé les traders à réduire à presque zéro les chances d’une baisse en mars et à envoyer le dollar à la hausse. Cette semaine, nous pourrions assister à des feux d’artifice lorsque les révisions prévues des données passées sur l’IPC à être publiées vendredi.

GBP

Le Comité de politique monétaire de la Banque d’Angleterre s’est légèrement rapproché d’une position accommodante jeudi dernier, un membre passant d’un vote pour une hausse à une position neutre, et un autre de la neutralité à un vote pour une baisse. Cependant, la position consensuelle au sein du MPC est que, bien que les taux aient atteint leur pic de cycle, il y a peu d’appétit pour des coupes immédiates et la première réduction n’interviendra pas avant l’été au plus tôt. Pendant ce temps, la livre sterling continue de bénéficier des taux à court terme les plus élevés du G10 ainsi que des données économiques modestement meilleures que nous observons récemment, du moins par rapport à d’autres pays européens.

 

🔊 Mise à jour dans les 20 minutes sur ce qui se passe sur les marchés financiers. Regardez notre bande-annonce du podcast de FX Talk ici.

Vous souhaitez en apprendre davantage sur le marché des devises ou savoir comment vous couvrir contre le risque de change ?

N’hésitez pas à contacter nos experts.

SHARE