Le dollar s’effondre avec l’assouplissement des mesures de confinements et les espoirs d’un vaccin

  • Go back to blog home
  • A propos d’Ebury
    Actualités
    Analyse du marché des devises
    Commerce international
    Fraude
    Innovation
  • Latest

27 May 2020

Written by
Bran Thévenet

External Relationship Manager chez Ebury

Le dollar s’effondre avec l’assouplissement des mesures de confinements et les espoirs d’un vaccin.

Le dollar américain a chuté face à la majorité des devises mondiale hier, surfant sur une vague d’optimisme grâce aux réouvertures des économies.

Le virus COVID-19 continue de faire des victimes et de paralyser de nombreuses économies, toutefois la lumière se dresse au bout du tunnel. En effet, de nombreux pays assouplissent les mesures de confinements ou annoncent des dates auxquelles les restrictions seront levées. L’espoir que le pire du virus est désormais derrière nous a encouragé les investisseurs. De plus, l’absence d’une deuxième vague dans les pays qui ont déjà quitté le confinement rassure.

Un sentiment général de soulagement se propage suite aux progrès, même lents, qui sont réalisés pour un vaccin. Merck, l’un des plus grands fabricants de vaccins au monde, a annoncé qu’il était en train de développer deux vaccins différents contre le virus, qui pourraient bientôt être testés sur l’homme. Un traitement à l’essai au Royaume-Uni, connu sous le nom de Remdesivir, a également donné des résultats préliminaires positifs, avec des rapports indiquant qu’il pourrait raccourcir d’environ quatre jours la période de récupération suite au virus.

En conséquence, les investisseurs se tournent vers des actifs plus risqués et se détournent des valeurs refuges. Ces dernières ont performé pendant la crise, tel que le dollar. Les devises des marchés émergents se sont particulièrement bien comportées au cours des dernières 24 heures. Beaucoup d’entre elles ont enregistré une hausse de plus d’un pourcent. Les devises les plus risquées du G10 ont également connu une forte hausse, avec en tête les dollars néo-zélandais et australiens.

La livre sterling et l’euro se renforcent profitant d’un regain d’appétit au risque

La livre sterling et l’euro ont tous deux fortement progressé par rapport au dollar mardi, en raison de l’appétit accru pour le risque des cambistes. L’EUR/USD s’est rapproché des 1,10 au cours de l’après-midi, soutenu par des données légèrement meilleures que prévues en provenance d’Allemagne. Les marchés ont largement tenu compte des commentaires de M. Villeroy, membre de la BCE, qui a déclaré que le programme d’achat d’urgence de la banque en cas de pandémie devra probablement être augmenté. Il semble maintenant qu’un large consensus se dégage parmi les investisseurs sur le fait qu’une augmentation du programme est prévue lors de la prochaine réunion de la banque en juin.

Entre-temps, la livre est repassée au-dessus de la barre des 1,23 hier avant de rechutée aujourd’hui. Il reste un certain nombre de contraintes qui empêchent la monnaie britannique d’effectuer un mouvement plus soutenu à la hausse, notamment l’incertitude qui entoure le Brexit. Le temps presse pour le gouvernement britannique de demander une prolongation du délai de transition. Les deux parties semblent encore loin d’un accord. Enfin, nous avons eu des commentaires plutôt pessimistes de l’économiste en chef de la Banque d’Angleterre Andy Haldane hier, qui a noté que le marché du travail britannique pourrait ne pas retrouver les niveaux précédents le COVID avant 2023.

Augustin Doittau, FX Corporate Dealer

SHARE