Le dollar s’échange à la baisse avant les principales réunions des banques centrales

  • Go back to blog home
  • A propos d’Ebury
    Actualités
    Analyse du marché des devises
    Commerce international
    Fraude
    Innovation
  • Latest

29 April 2020

Written by
Bran Thévenet

External Relationship Manager chez Ebury

Le retour des investisseurs sur les actifs risqués a entraîné la baisse du dollar américain par rapport aux devises majeures

L’optimisme entourant les annonces que certains pays européens s’apprêtent à assouplir leurs mesures de confinement a soutenu les marchés jusqu’à présent. La France et l’Espagne ont été les derniers pays à présenter leurs plans pour réduire progressivement certaines de leurs mesures de confinement. Cela a entraîné une hausse générale des actifs à risque ces derniers jours, y compris en livre sterling, même s’il n’y a pas encore de signes d’une baisse significative des nouveaux cas de coronavirus au Royaume-Uni. Si cette tendance à la baisse ne se matérialise pas rapidement et que l’assouplissement des mesures de confinement devait être plus lent qu’en Europe, la livre pourrait alors perdre une partie de ses gains dans les deux prochaines semaines.

Avec très peu de données économiques publiées au Royaume-Uni pendant le reste de la semaine, la livre sterling continuera probablement d’être influencée par les derniers chiffres et nouvelles de la contagion dans le monde.

Quel sera l’impact de la Fed sur le dollar ce soir ?

Les deux prochaines réunions des banques centrales s’annoncent très chargées pour l’EUR/USD.

Les chiffres de la croissance trimestrielle des États-Unis seront publiés cet après-midi. Bien que les mesures strictes de confinement destinées à stopper la propagation du virus COVID-19 n’aient été introduites qu’au cours des deux dernières semaines, son impact devrait être important avec une forte contraction du PIB attendue par les investisseurs. Une baisse de 4 % a été annoncée par les économistes. Cela semble un peu pessimiste étant donné que le trimestre ne couvre que très peu la période de crise, même si nous sommes en territoire inconnu et qu’il soit presque impossible d’avoir une vue précise de l’activité économique.

Nous attendrons la réunion du FOMC d’avril plus tard dans la soirée. Comme nous l’avons mentionné dans notre rapport préliminaire sur la Fed, aucun changement de politique n’est attendu. Les investisseurs attendent plutôt les commentaires de Jerome Powell sur l’état de l’économie américaine, la question de savoir si la Fed a encore des munitions pour continuer sa politique monétaire accommodante est dans toutes les têtes. S’il parvient à convaincre le marché qu’une nouvelle impulsion pourrait être donnée lors des prochaines réunions, les investisseurs pourrait vendre le dollar américain de façon importante.

En dehors de cela, les investisseurs auront un œil sur la réunion de la BCE de demain. Nous pensons qu’une augmentation du programme d’achat d’obligations de la banque est possible. De manière quelque peu contre-intuitive, nous pensons que cela pourrait donner un coup de fouet à l’euro.

Augustin Doittau
FX Corporate Dealer

SHARE