L’attention des investisseurs se porte sur la réunion du FOMC de mercredi

  • Go back to blog home
  • A propos d’Ebury
    Actualités
    Analyse du marché des devises
    Commerce international
    Fraude
    Innovation
  • Latest

9 June 2020

Written by
Augustin Doittau

FX Corporate Dealer

Le dollar a enregistré quelques gains par rapport à l’euro ce matin, après avoir subi vendredi l’une de ses pires séries de baisses consécutives face à la monnaie unique depuis plusieurs années.

Les préoccupations commerciales actuelles sont de nouveau au premier plan, ce qui a permis aux monnaies refuges de se renforcer par rapport à leurs homologues. La réunion du FOMC de mercredi pourrait être plus optimiste que prévu si l’on observe le rapport remarquablement bon de la semaine dernière sur les salaires non agricoles. Compte tenu des mesures sans précédent déjà annoncées par la banque centrale et de l’amélioration des données sur l’emploi aux États-Unis, nous n’attendons aucun changement de politique lors de la réunion du FOMC de ce mercredi. Les investisseurs suivront toutefois de près les communications de la Fed qui accompagnent le rapport afin d’obtenir des indices sur les perspectives futures.

Nous pensons que les marchés seront attentifs aux nouvelles projections économiques de la Fed mais également à son “dot plot” actualisé. En ce qui concerne les matières premières, le président Jerome Powell pourrait mettre en garde contre une période prolongée de chômage élevé et la possibilité d’un resserrement des restrictions si les États-Unis devaient connaître une deuxième vague d’infections. Un point important de la réunion sera de savoir comment la Fed considère le récent rebond des marchés mondiaux (actions, matières premières et crédit), ainsi que l’impressionnant rapport de vendredi dernier sur les salaires non agricoles. Si la Fed devait indiquer qu’elle considère ce rapport comme la preuve d’une reprise économique en V plus rapide que prévu, alors le dollar se redresserait probablement.

En plus de ses projections actualisées du PIB, la Fed fournira pour la première fois depuis décembre, un graphique actualisé “dot plot” montrant les taux d’intérêt que chaque membre du comité s’attend à voir dans les années à venir. Nous sommes bien sûr confrontés au plus grand coup porté à l’économie mondiale depuis des décennies, avec des conditions qui justifient une augmentation des taux dans un avenir très lointain. Nous pensons que le graphique montrera le manque d’appétit pour un changement du statu quo et indiquera la stabilité des taux à leurs niveaux actuels tout au long de la prévision. Nous nous attendons également à ce que le marché se prépare à la même chose. Si le graphique devait montrer autre chose que des taux très bas jusqu’à fin 2022, les investisseurs pourraient être pris au dépourvu.

Comme d’habitude, la décision de la Fed sur les taux d’intérêt sera annoncée mercredi à 20 heures (heure de Paris) et la conférence de presse de M. Powell suivra une demi-heure plus tard.

Le PIB de la zone euro en hausse

Cette semaine est importante en termes de données économiques. Ce matin, le PIB trimestriel de la zone euro a été révisé à la hausse par rapport à l’estimation initiale (-3,6 % sur le trimestre contre -3,8 %), bien que le marché ait largement négligé ce décalage. L’indice de confiance Sentix a également affiché un rebond encourageant en juin, bien qu’il soit resté à un faible niveau de -24,8.

Demain, les données américaines d’inflation pourraient faire l’objet de peu d’attention. Nous serons surtout très attentifs à une possible baisse des dépenses ayant un impact sur la croissance des prix. Ensuite, nous attendons vendredi une série de données sur l’économie britannique, notamment les données du PIB d’avril, qui devraient démontrer la plus forte contraction mensuelle jamais enregistrée (-18,4 %).

SHARE