Les marchés financiers ignorent les troubles à Washington

  • Go back to blog home
  • A propos d’Ebury
    Actualités
    Analyse du marché des devises
    Commerce international
    Fraude
    Innovation
  • Latest

11 janvier 2021

Written by
Enrique Diaz-Alvarez

Directeur des risques

Les événements extraordinaires survenus au Capitole la semaine dernière n’ont pas réussi à impressionner les marchés financiers. Les actions américaines ont atteint de nouveaux sommets, les taux ont continué à augmenter, tout comme les matières premières, et le dollar américain a trouvé son équilibre après des semaines de perte. Les investisseurs ont manifestement estimé que le Congrès américain n’a jamais été sérieusement menacé par les émeutiers du Capitole et que le Congrès s’apprête à entrer dans un cycle politique où les démocrates contrôlent toutes les institutions américaines.

Avec le lancement des vaccinations de masse, les publications de données rétrospectives comme le médiocre rapport sur l’emploi américain la semaine dernière ont eu peu d’effets sur les marchés. Les investisseurs sont davantage concentrés sur les chiffres de la confiance des consommateurs et des entreprises ainsi que sur les annonces de confinement. Alors que le Congrès américain est occupé par un second processus de destitution du président Trump, la principale nouvelle cette semaine sera la publication mercredi des données sur l’inflation américaine. Il sera très intéressant de voir si les données réelles confirment la récente flambée des anticipations d’inflation aux États-Unis.

GBP
Maintenant qu’un accord entre le Royaume-Uni et l’UE a été conclu, les marchés financiers se concentrent moins sur les gros titres du Brexit mais davantage sur les mesures de confinement mises en place au Royaume-Uni. Au moment où ces lignes sont écrites, les journaux rapportent que le gouvernement britannique envisage des mesures encore plus strictes que celles déjà mises en place, ce qui fait reculer la livre dans les échanges asiatiques de lundi matin. Néanmoins la vaccination se déroule à un rythme plus rapide au Royaume-Uni qu’en Europe, ce qui est de bon augure pour un rebond économique mi-2021 au Royaume-Uni et devrait offrir un soutien à la livre.

EUR
La flambée de l’euro de ces dernières semaines s’est quelque peu grippée, en partie à cause des nouvelles selon lesquelles le déploiement du vaccin dans les pays européens est en retard par rapport aux anticipations initiales et à la vaccination de masse aux États-Unis et au Royaume-Uni. Ce déploiement du vaccin est la clé de notre prévision d’un rebond économique plus rapide que prévu après la levée des mesures de restriction. Il est encore tôt, mais nous suivrons ces chiffres de très près et nous pensons que les marchés financiers feront de même. Pour l’instant, notre point de vue sur l’euro à long terme reste positif, même si nous prévoyons quelques semaines de consolidation après la forte hausse des dernières semaines.

USD
Les marchés attendent avec impatience le lancement des vaccins et la levée des mesures de restriction à la mi-2021. Ils regardent au-delà de l’agitation politique aux États-Unis et du rapport décevant sur l’emploi américain publié la semaine dernière. Les chiffres très faibles dans l’hôtellerie et les loisirs ont entraîné une baisse de la création totale d’emplois. Les États-Unis ont connu une perte nette d’emplois pour la première fois depuis le creux de la pandémie. La victoire des démocrates dans les deux élections en Georgie signifie que d’importantes mesures de relance budgétaire sont probables. À court terme, nous pensons que les rendements américains plus élevés qui en résulteraient fourniront un plancher pour le dollar américain. Toutefois, nous maintenons notre vision baissière à long terme du billet vert.

SHARE