Communiqué de presse: la fintech Ebury lance Ebury Solutions en France pour développer les partenariats stratégiques

  • Go back to blog home
  • A propos d'Ebury|Actualités
    A propos d'Ebury|Actualités|Innovation
    A propos d’Ebury
    Actualités
    Actualités|Analyse du marché des devises
    Actualités|Commerce international
    Actualités|Commerce international|Innovation
    Actualités|Innovation
    Actualités|Uncategorized
    Analyse du marché des devises
    Commerce international
    Fraude
    Innovation
    Uncategorized
  • Latest

27 January 2020

Written by
Bran Thévenet

External Relationship Manager chez Ebury

Paris, le 27 janvier 2020

Forte de ses récentes expériences dans d’autres pays (Unicaja Banco en Espagne, Sace équivalent Coface en Italie, Oracle Netsuite aux Etats-Unis,…), la fintech britannique déploie son offre Ebury Solutions en France, spécialisée dans les partenariats stratégiques. Elle affiche ainsi de fortes ambitions, notamment du côté des partenariats bancaires ou encore avec d’autres fintechs.

La fintech, qui propose déjà aux PME, grands groupes, clientèles institutionnelles et ONG la possibilité de payer dans 140 devises dans le monde entier ainsi que des solutions de collecte de devises dans 20 pays (30 devises différentes), souhaite ainsi s’ouvrir à de nouveaux marchés.

Ebury Solutions, département dirigé par Julien Plé en France, propose à travers des canaux de vente indirecte et à son réseau de partenaires, de distribuer ses produits de change, paiements internationaux et de cash management. La proposition s’articule autour de trois modèles de distribution :

1) Partenariat d’affaires

Partenariat classique de référence clients. Le partenaire ayant des relations ou clients avec une problématique de change dans son activité peut faciliter l’entrée en relation avec Ebury. Le partenaire voit ainsi sa proposition de valeur augmentée tout en générant du chiffre d’affaires supplémentaire grâce au partage de commission. Le type de structure pouvant être amenée à nouer un tel partenariat peut être par exemple un groupe immobilier spécialisé dans les investissements à l’étranger.

2) Partenariat co-Branding

Partenariat de type marque blanche. Le partenaire a la possibilité de distribuer les produits Ebury via un parcours client et une plateforme technologique aux couleurs et avec le logo du partenaire. Solution de distribution déployable avec des structures bancaires, de conseil ou de gestion de patrimoine souhaitant élargir leurs gammes produits.

“Le modèle de co-Branding Ebury permet simplement à tout type d’institution financière de proposer des services de change adaptés aux entreprises ayant une ouverture à l’international”, indique ainsi Julien Plé, responsable de Ebury Solutions France.

3) Partenariat technologique

Ebury a proposé très tôt une solution technologique pour ses clients, avec un logiciel en SaaS disponible 5/7J et 24h/24h. Ebury Solutions propose des partenariats s’appuyant sur la connectivité de la fintech, notamment via API, qui permet de rationaliser la mise en place du service et les coûts de développement. L’architecture et les méthodes agiles de la technologie d’Ebury permettent une intégration simplifiée dans des environnements tels que Treasury Management System, ERP, logiciels comptables et Banque en ligne.

“Le déploiement de notre offre au travers de partenariats est la suite logique que nous souhaitions donner au développement des activités d’Ebury en France. L’appétit de nos prospects pour ce genre de technologie facilement intégrable est fort et nous allons ainsi pouvoir officialiser les premiers tests concluants très prochainement.” déclare Cyril Léger, Directeur Général de Ebury France.

A propos de Ebury

Ebury, qui a fêté ses 10 ans en 2019, est une fintech spécialisée dans les paiements internationaux et le change de devises pour les PME, mais aussi ONG, et toute entreprise de taille moyenne qui ont recours à des opérations de change. Les fondateurs d’Ebury sont espagnols (Juan Lobato et Salvador Garcia), le siège de la société est à Londres et les agréments sont européens (enregistrement Bruxelles). L’entreprise a déjà levé au total plus de 500 millions d’euros (dont Santander qui a investi à hauteur de 400 millions d’euros dans la société); elle compte aujourd’hui plus de 900 collaborateurs dans 23 pays et 40 000 clients PME/ETI, ONG et associations (dont 65% des flux transitent vers la Chine). Ebury permet par exemple d’encaisser de l’argent des clients à l’étranger, de faire des transferts entre les filiales de différents pays et de gérer les mouvements des devises. La fintech traite plus de 130 devises là où la plupart des acteurs en traite une quarantaine. Elle est spécialisée sur les devises émergentes, comme le Yuan, avec des bureaux en Chine notamment pour son traitement, ou les devises africaines. Si les grandes entreprises bénéficient déjà de ce type de services, pourvus par les banques traditionnelles, les petites sociétés y avaient très peu accès jusqu’à l’arrivée d’Ebury.

Contact presse
Bluenne Chaye
bluenne@bluevents.me
0663195087

SHARE