Les nouveaux cas de contamination aux États-Unis atteignent un nouveau pic

  • Go back to blog home
  • A propos d’Ebury
    Actualités
    Analyse du marché des devises
    Commerce international
    Fraude
    Innovation
  • Latest

1 July 2020

Written by
Augustin Doittau

FX Corporate Dealer

Le dollar américain a chuté de tous les côtés mardi, bien que les pertes aient été limitées par les inquiétudes persistantes concernant le rythme des infections au covid-19 dans le monde.

Les nouveaux cas quotidiens du covid-19 aux États-Unis ont atteint un niveau record hier et des mesures de confinement régionales ont été imposées aux États-Unis et dans certaines parties du monde, notamment à Melbourne (Australie) et à Leicester (Royaume-Uni). Dans ce contexte, le léger rebond du dollar peut paraître surprenant. Nous pensons que cela est davantage lié aux flux de fin de mois et de trimestre. Ces derniers ont tendance à entraîner des mouvements assez violents et imprévisibles sur le marché des devises.

Alors que nous entrons dans le troisième trimestre de l’année, les derniers chiffres sur les infections au covid-19 resteront au premier plan des préoccupations des investisseurs. En effet, cette forte augmentation du nombre de nouveaux cas aux États-Unis ne s’est pas encore traduite par une augmentation du nombre de décès et peut, du moins en partie, être attribuée à des niveaux de dépistage plus élevés. Tant que cela restera le cas, nous pourrions continuer à voir les actifs à risque réaliser certains gains. Dans le cas contraire, la récente hausse du dollar pourrait avoir un peu plus d’effet.

Le dernier rapport sur les salaires non-agricoles aux États-Unis : un coup de pouce pour les investisseurs ?

L’attention des cambistes cette semaine va désormais se tourner vers les données macroéconomiques, notamment le rapport sur les salaires non-agricoles aux États-Unis publié jeudi et non pas vendredi. L’incertitude entourant ces données est plus forte que jamais, en particulier après le rapport de mai qui a complètement trompé les investisseurs, montrant une augmentation de 2,5 millions d’emplois nets. Nous pensons qu’un nouveau mois solide de création d’emplois est probable. La réouverture en cours de l’économie américaine est susceptible de créer des emplois à un rythme plus rapide que celui des chômeurs. En attendant, les investisseurs se tourneront vers le rapport sur l’emploi ADP de cet après-midi pour trouver des indices sur la tendance des salaires non-agricoles demain, bien que son utilité ait été plutôt limitée ces derniers temps.

Le compte rendu de la FED sera publié ce soir. Nous n’attendons pas plus d’informations que ce qui a été annoncé au cours de la conférence de presse le mois dernier. Un contrôle de la courbe des taux d’intérêt pourrait être mis en place.

SHARE